La Corée du Nord interdit de fumer dans les lieux publics : Rapport

La loi sur l’interdiction du tabac vise à protéger la vie et la santé des Nord-Coréens en renforçant les contrôles juridiques et sociaux sur la production et la vente de cigarettes, a déclaré l’agence KCNA, citée par le législateur.

Séoul : L’Assemblée populaire suprême de Corée du Nord a introduit mercredi l’interdiction de fumer dans certains lieux publics afin de fournir aux citoyens un « environnement de vie hygiénique », a rapporté jeudi le média d’Etat KCNA.
La loi sur l’interdiction de fumer vise à protéger la vie et la santé des Nord-Coréens en renforçant les contrôles juridiques et sociaux sur la production et la vente de cigarettes, a déclaré le KCNA, cité par le législateur.

La loi stipule qu’il est interdit de fumer dans des lieux spécifiques, tels que les centres d’éducation politique et idéologique, les théâtres et les cinémas ainsi que les établissements médicaux et de santé publique, a déclaré le KCNA.

La Corée du Nord a des taux élevés de tabagisme, avec 43,9 % de la population masculine qui fume à partir de 2013, selon l’Organisation mondiale de la santé.

Le leader nord-coréen Kim Jong Un est connu comme un fumeur à la chaîne que l’on voit fréquemment avec une cigarette à la main sur les photos des médias d’État. Kim a été aperçu en train de prendre une pause cigarette dans une gare de la ville de Nanning, dans le sud de la Chine, en 2019, alors qu’il se rendait à Hanoï pour son deuxième sommet avec le président américain Donald Trump.

Catégories :

Étiquettes :

Aucune réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *